La Guerre Froide – Histoire Politique – 2

793 2

La Guerre froide

One of the best methods of learning french online is reading, of course. That’s why we will publish a series about the cold war. Like everybody knows, the cold war was a horrible period of world history. Let’s learn the details in French.

La Guerre Froide

Parler de la Guerre froide à partir de 1947. C’est un concept utilisé par Bernard Baruch et Walter Lippman.

La Guerre froide = une confrontation entre les États-Unis et l’URSS au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Il n’y a plus d’affrontement militaire direct. (C’est d’ailleurs bientôt impossible à cause de la dissuasion nucléaire.) Au lieu du combat militaire, il y a la mobilisation de toutes les ressources des deux superpuissances = idéologie, économie, technologie, sport, science…etc.

Attention : il y a des combats à l’extérieur de l’Europe, comme en Corée. 

1947 – 1953 : La Guerre froide au sens strict. (1953 : la mort de Staline)

1953-1962 : La coexistence pacifique

À partir de 1962 : La détente

1947 = « l’année déchirée » : c’est le début de la Guerre froide

  • En 1945 : L’ONU – l’Organisation des Nations Unies est fondée. Sa charte est signée à San Francisco, le 26 juin 1945 par 51 États fondateurs.
  • Le président Truman n’est pas comme Roosevelt. Il se soucie moins de la sécurité collective. Il est aussi plus sûr de lui car les États-Unis ont la bombe atomique. L’URSS aura la bombe atomique en 1949.
  • Le 5 mars 1946 : Churchill parle du « rideau de fer » dans le célèbre discours qu’il fait à l’Université de Fulton en Missouri. Accuser l’URSS de vouloir diffuser son modèle politique = le communisme.

Certaines initiatives soviétiques semblent confirmer le discours de Fulton.

Le problème de l’Iran

À l’automne 1941 : occupation conjointe de l’Iran par l’URSS et l’Angleterre pour empêcher l’Allemagne nazie d’accéder au pétrole iranien. Le Shah accepte la présence temporaire des troupes anglaises et soviétques avec une condition : dès la fin de la guerre, les troupes étrangères doivent quitter le territoire iranien dans les six mois suivants.

Fin de la guerre 1945. Les troupes soviétiques et anglaises devaient quitter l’Iran en mars 1946. L’Angleterre a annoncé le départ de ses troupes tandis que l’URSS a posé deux conditions : elle demande une concession pétrolière dans le nord de l’Iran + l’autonomie de l’Azerbaïdjan iranien qui a été proclamé par un gouvernement pro-communiste.

Le Shah accepte et l’URSS retire ses troupes de l’Iran. Mais le parlement iranien ne va pas ratifier la concession pétrolière accordée à l’URSS : le parlement n’avait pas été consulté sur ce sujet. Le mouvement pro-communiste dans l’Azerbaïdjan iranien a été aussi réprimé

  1. La menace soviétique sur les détroits turcs : L’Union soviétique demande la défense conjointe des détroits avec la Turquie. Accuser la Turquie de ne pas voir protégé les détroits pendant la guerre. =) L’URSS veut réviser la Convention de Montreux de 1936 qui avait accordé à la Turquie la souveraineté entière sur les détroits.

À noter : La question allemande ne pose pas de problème entre les trois alliés. Organisation du Procès de Nuremberg (novembre 1945-octobre 1946). Un Conseil interallié administre l’Allemagne occupée.

Les criminels de guerre nazis ne seront pas fusillés, comme l’avait proposé Staline. Le Plan Morgenthau n’a pas été non plus retenu. Plan Morgenthau = prévoir le paiement par l’Allemagne de lourdes réparations + viser à démanteler l’économie allemande.

Le télégramme Kennan (février 1946)

 Il contient 8000 mots. George Kennan = chargé d’affaires à l’Ambassade américaine de Moscou, puis le principal conseiller de Truman et de Marshall.

Selon Kennan, l’URSS a hérité une idéologie révolutionnaire + tradition de la Russie tsariste. L’URSS veut un pouvoir absolu. Elle pense que le monde lui est hostile.  

Kennan souligne qu’il y a un antagonisme inné entre le capitalisme et le socialisme =) une alliance sincère entre l’URSS et les États-Unis n’est pas possible. D’où la nécessité d’une force opposée à la pression soviétique.

La doctrine Truman (mars 1947)

 Idée du containment / endiguement = de faire barrage contre la diffusion communiste. Le président Truman demande au Congrès, le 12 mars 1947, 400 millions de dollars : des crédits pour la Grèce qui est déchirée par une guerre civile et pour la Turquie.

Truman souligne l’existence de deux modes de vie : la volonté de la majorité exprimée par les élections libres x la volonté d’une minorité imposée à la majorité par la force (un régime d’oppression).

Les États-Unis considèrent qu’ils ont une mission à accomplir sur la scène internationale. Ne pas refaire l’erreur du temps de Wilson et du traité de Versailles. =) Vouloir mettre fin à l’isolationnisme américain.

Le 5 juin 1947 : Le général Marshall fait un discours à l’Université de Harvard. C’est le Plan Marshall. Donner une aide économique aux pays qui le souhaitent pour empêcher les crises économiques = un environnement favorable pour l’éclatement de révolutions communistes.

La Tchécoslovaquie et la Pologne sont d’abord intéressées par le Plan Marshall. Mais elles doivent y renoncer à cause des pressions de l’URSS.

Réponse de l’URSS au Plan Marshall =) la fondation du Kominform pendant la Conférence de Szklarska Poreba en Pologne (les 22 et 27 septembre 1947) = Bureau d’information des Partis communistes. Les partis communistes de sept pays de l’Est, ainsi que ceux de l’Italie et de la France y participent.

Si vous avez des questions sur ce texte, n’hésitez pas à nous contacter! Nous serons toujours heureux de vous aider!

Si vous voulez voir le premier cours d’histoire politique, vous pouvez cliquer ici.

2 comments

Leave a Reply