La Guerre de Corée – Histoire Politique – 5

La Guerre de Corée

Décision prise pendant la Conférence de Yalta : La Corée est occupée depuis 1895 par le Japon dans la Guerre de Corée. Elle sera libérée ensemble par les États-Unis et l’URSS. Les États-Unis libèrent le Sud et l’URSS libère le Nord. La frontière entre les deux zones est le 38e parallèle. Les deux pays devaient ensuite retirer leurs troupes et favoriser la constitution d’un gouvernement national coréen. Mais c’est un échec.

Les États-Unis saisissent l’ONU en 1947. Une partition de fait s’installe en Corée. En 1948, nous voyons la naissance de deux États coréens :

  • La Corée du Sud. (Capitale Séoul). Syngman Rhee, un ancien opposant aux Japonais, devient le chef du gouvernement. Il avait auparavant vécu pendant de longues années aux États-Unis.
  • La Corée du Nord : (Capitale Pyong Yang). Kim Il Sung devient le chef du gouvernement. Il est proche de l’URSS.

Les États-Unis et l’URSS placent leurs alliés à la tête des deux États coréens. Ils reconnaissent le gouvernement de leurs alliés respectifs. Ils retirent leurs troupes en 1948-49.

Le 25 juin 1950

L’Armée nord-coréenne franchit le 38e parallèle et envahit la Corée du Sud. Elle s’empare de Séoul dès le 28 juin.

À noter : La Doctrine Truman n’incluait pas initialement l’Asie. En plus, le secrétaire d’État américain Dean Acheson a fait une maladresse en janvier 1950. Ne pas mentionner la Corée dans le périmètre de défense des États-Unis. Cela dit, les États-Unis vont réagir au nom de l’endiguement / du principe de containment.

L’URSS boycotte l’ONU depuis janvier 1950. Se priver ainsi de son droit de véto au Conseil de sécurité. La Chine communiste n’est pas encore admsie au Conseil de sécurité. Elle viendra en juillet 1950. =) Les États-Unis peuvent donc demander un cessez-le-feu + le retrait des troupes nord-coréennes du sud + une aide de l’ONU à la Corée du Sud. Dans un second temps, les États-Unis vont demander une sanction contre la Corée du Nord.

Autre décision prise : la formation d’une force armée internationale. L’ONU n’a pas d’armée. Donc, ce sont les différents États-membres qui vont envoyer des troupes à cette force internationale. Les États-Unis envoient le plus grand nombre de soldats.

Le général MacArthur, vainqueur des Japonais, prend le commandement en chef des troupes.

Déroulement de la Guerre de Corée :

  • Le Nord occupe tout le Sud dans la guerre de Corée.
  • Avec le soutien américain, le Sud occupe le Nord.
  • (Le fleuve Yalou = frontière entre la Chine et la Corée). 300 000 volontaires chinois traversent le fleuve Yalou. Réoccuper le Sud. Reprendre la capitale Séoul.

Aux États-Unis, il y a une grande peur de la défaite. MacArthur propose d’utiliser la bombe nucléaire en Corée. =) Truman va remplacer MacArthur par Ridgway en avril 1951.

Juin 1951 : La situation se stabilise autour du 38e parallèle. Les négociations commencent.

La Paix de Pam Mun Jon est signée en juillet 1953. =) Paix blanche : le statu quo initial est rétabli.

Le conflit fait un million de morts. (415000 Coréens du Sud, 30 000 Américains, 288 Français.)

À noter : Il y a 721 morts turcs. 718 ont perdu la vie à Kunuri. Ne pas savoir exactement pourquoi. Parler d’un problème de traduction sur un territoire où il n’y avait pas de soldats américains et d’interprète. On pense que les soldats turcs sont tombés dans un piège.


La Guerre Froide – Histoire Politique – 2
History Conférences de la Seconde Guerre mondiale – Histoire Politique – 1

Leave a Reply